Mensuel Corsica de septembre 2002, n° 36
Corsica Magazine - N°36 - September 2002

Retour à la bibliographie - Back to bibliography

English resume

La Bataille du Rail

En attendant la modernisation promise et contractualisée, les Chemins de fer de la Corse tentent, avec les moyens du bord, de relancer la machine. Mais, à ce jour, la mobilisation exemplaire des personnels ne trouve en écho que l'état de vétusté du réseau.

 Extraits :

... Et pourtant la saison se termine comme l'année avait commencé. Par un déraillement à la mi-août en Balagne, sans gravité certes, mais qui nuit à l'image du train? Ce qui est une injustice à l'égard de cet outil qui a toujours répondu présent en dépit des marques d'abandon dont il a été l'objet. Une injustice aussi à l'égard des cheminots qui décidément ont le sentiment qu'ils se battent, au jour le jour, pour rien, en tous cas pour pas grand chose.

...début février déjà, dans la plaine de Peri, un premier déraillement. En cause, encore et toujours, le vieillissement des infrastructures - certains rails datent de...1927-, les difficultés pour trouver des pièces détachées, un parc hétérogène, l'insularité qui complique la maintenance. L'accident est seulement spectaculaire, mais médiatisé. Les Chemins de fer de la Corse sont obligés de faire profil bas. Et de contrôler toutes les voies. « Tout ça, c'est vieux, trop vieux, le renouvellement devient une urgence », reconnait bien volontiers Philippe Serra, directeur commercial aux CFC...

...L'implication de tous est forte pour réussir la saison estivale...

...Et voilà que ça craque de nouveau, du côté de Novella, en Balagne. Ecartement spontané (1) des rails. Les installations ont servi, bien servi, mais jusqu'à l'usure...

 ...on nous a promis de nouveaux autorails, de nouvelles voies, mais pas avant 2006...-...le programme est des plus ambitieux : 112 millions d'euros sur 9 ans... Il est même envisagé, à terme, la possibilité d'une extension du réseau vers les aéroports (2)... voire en direction de la plaine orientale...

...La période transitoire s'annonce difficile - dit JL Rouan, directeur des CFC.

... "Nous nous engageons à développer le chemin de fer..." (J. Baggioni, président de l'exécutif de Corse).


(1) Je ne sais pas s'il faut utiliser le terme spontané ? Quand on se promène le long des voies en Corse, on observe des traverses pourries ou brûlées qui craquent sous le pas, des tire-fonds dévissés, ou absents, des rails droit un peu courbés, des rails courbes trop droits, ou des éclisses mal boulonnées, ou même pas boulonnées du tout... Une voie trop vielle, et pas assez entretenue, c'est évident. Pas seulement en Balagne. (LB).

 (2) Quand on connaît les embouteillages (et la longue distance) entre la ville de Bastia et l'aéroport de Poretta, on espère une réalisation rapide. (LB).

English resume

In this article, the journalist explains the difficulties of the Corsican company, rail troubles, railcar breakdowns. And how to try to wait 2006 when the new investment plan will become reality.